Brevets de 150 km et 200 km : Photos et commentaires

Succès de participation pour ces 2 brevets; c’est la 1ère fois que nous réunissons sur ces distances 23 participants du club dont 16 sur le 200 km avec 6 féminines dont 3 sur le 200 km  (plus de 50 inscrits au total).
Météo favorable et parcours touristique à souhait! avec, sur le 150 km, quelques cyclos égarés entre Borrèze et Nadaillac, vive le GPS! c’est l’avenir!
Diversité de paysages entre la montée sur le Causse de Gramat par le beau village de Autoire, puis le passage sur le site de Rocamadour et la remontée vers Calès. Ensuite c’est une partie de la Vallée de la Dordogne entre Pinsac et Souillac qui a permit une bonne récupération avec un « arrêt buffet » qui s’est un peu prolongé avec l’attente de la préparation des Tacos!
Ensuite le groupe se scindait pour partir sur le 150 km vers Borrèze ou 200 km, rive gauche de la Dordogne, vers St-Julien de Lampon, Carlux et la longue montée vers Salignac-Eyvigues. Il ne restait plus que 2 difficultés, à St-Génies et La Chapelle-Aubareil, pour ensuite longer la Vallée de la Vézère de Thonac à Montignac et Le Lardin puis rejoindre Brive par des routes bien connues lors de nos sorties dominicales.

Remerciements à Patrick pour le travail de préparation et d’accueil ainsi que à Jacques pour la permanence du retour de 13h00 à 18h30.

Accueil avec le sourire!

Accueil avec le sourire!

Village Autoire au pied de la falaise

Village Autoire au pied de la falaise

Esplanade l'Hospitalet de Rocamadour

Esplanade l’Hospitalet de Rocamadour

.Pont suspendu sur la Dordogne avant Pinsac

Pont suspendu sur la Dordogne avant Pinsac

Tacos au menu à Souillac

Tacos au menu à Souillac

Merci à Michel C. pour cet article, et pour les photos ci-dessus :

Dès 6 h 30, les premiers cyclistes étaient accueillis par Patrick à la Maison des Sports. L’inscription effectuée, une petite collation leur permettait d’attendre 7 h 15 pour le départ en commun des 150 et 200 km. 50 inscrits sur les deux brevets dont 23 licenciés du CRB : 7 sur le 150 km (3 féminines) et 16 sur le 200 km (3 féminines)

Les premiers coups de pédales dégourdissent les jambes : la température est voisine de 4° avec un ciel dégagé. Le peloton s’étire un peu en direction de Lanteuil et le col du Planchat se profile déjà. Un regroupement rapide et s’amorce une longue partie de récupération jusqu’à Betaille. Peu après nous franchissons la Dordogne et passons rive gauche. Nous atteignons le superbe village d’Autoire et dès la sortie, une belle montée sur 2,5 km sollicite les mollets mais se fait au rythme de chacun. Au nouveau regroupement, des petits groupes se forment pour rejoindre l’Hospitalet sur une portion vallonnée. Tout le monde se retrouve pour une photo avec pour arrière-plan Rocamadour baigné par une belle lumière matinale. Une belle et longue descente dans les sublimes paysages du Causse et nous franchissons l’Ouysse. Devant nous, la montée vers Calès nous attend sous le soleil qui se fait bien présent. « Elle est longue mais après c’est fini pour ce matin » nous prévient Daniel. Chacun la gravit à son allure. L’heure du repas approche et la descente sur la vallée de la Dordogne nous annonce Souillac où une pause restauration est prévue. Elle sera plus longue que prévue dans un petit bar encore ouvert : nous avons choisi de manger des « tacos kebab » frites avec une bière. Le sympathique patron prend son temps pour bien nous servir… Les parcours se séparent : le 150 km part vers Borrèze, Chavagnac tandis que le 200 km passera par la vallée de la Dordogne pour rejoindre celle de la Vézère. Nous repartons donc en longeant la Dordogne rive gauche par une belle route ombragée pour la retraverser à Rouffillac. Nous quittons la vallée pour une longue remontée sur Carlux (son château en vigie) et Salignac et nous atteignons Saint Geniès. Une dernière difficulté vers la Chapelle-Aubareil et nous plongeons sur la vallée de la Vézère qui nous guidera jusqu’à Brive. Le petit groupe de file bon train sur nos terres habituelles. Nous arrivons à la Maison des Sports où nous attend Jacques et une petite collation bienvenue.

Une belle épreuve que ces brevets sur des parcours bien étudiés où alternent difficultés et secteurs de récupération dans des paysages superbes. Et puis cette ambiance printanière avec ses effluves florales, cette belle lumière douce et ses couleurs fraîches, ce patrimoine architectural rural authentique … dans un bon esprit de cyclotourisme. La Corrèze, le Lot et la Dordogne ont été le terrain de jeu de ces parcours très touristiques.

Un grand merci à Patrick pour cette organisation sans faille et sa disponibilité à l’accueil du matin et à jacques qui a assuré la permanence l’après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *