Lac de Garde | Épilogue

Samedi 4 septembre

Au revoir les Dolomites !
Au revoir Riva Del Garda !
Septième jour

La semaine de Nicole

Une semaine formidable. Je n’ai jamais vécu ça.
Une organisation extraordinaire, une ambiance tout autant agréable.
Alors, ne pas oublier tous les villages et villes que nous avons visités. Les monuments, l’architecture, les emplacements, ceci tous les jours de la semaine, en plus la traversée du Lac de Garde en bateau pour aller à Limone, découvrir une magnifique ville, riche de plantations, de citronniers, etc.

La journée de jeudi fut très enrichissante par la visite de Trento, ville historique.

Avant d’aller en bus découvrir cette magnifique ville, nous avons profité d’un repas typique de la région avec tous les cyclos venus nous rejoindre au bord du lac de Cavedine. Repas copieux et convivial, riche en goût, offert par l’organisation.

Il me reste à remercier le C.R Briviste de m’avoir permis de participer à ce séjour très agréable, et merci pour cette magnifique organisation.

Nicole M.

La semaine de Daniel

Voilà une semaine que je ne suis pas près d’oublier.
Depuis 32 années de pratique de vélo, je n’ai jamais vécu un séjour aussi agréable et riche en émotions.

Très loin de notre belle Corrèze, après 16 heures de bus, j’ai découvert une magnifique ville, pleine de charme au bord du plus grand lac d’Italie de toute beauté, entouré par les montagnes embellies par le soleil levant, que l’on voit de notre balcon de chambre. C’est vraiment super pour démarrer la journée.

Les belles randonnées nous ont fait découvrir une immense vallée verdoyante longée par des rivières et canaux d’une eau limpide, des vignes à perte de vue, des champs d’oliviers, des vergers, palmiers, cultures diverses. d’une traversée de petits villages d’une rare propreté, la ville de Trento extraordinaire de par son patrimoine culturel et historique. Tout ça par de belles pistes cyclables ombragées et d’un bitume irréprochable.

Les parcours en altitude m’ont fait également découvrir la pratique du vélo en montagne, mais quelle satisfaction lorsque que l’on arrive au sommet, on est récompensé par des paysages extraordinaires. On en prend plein les yeux et on oublie très vite les terribles efforts fournis lors de la montée.
Je remercie de tout cœur le C.R Briviste et les organisateurs de ce fabuleux séjour, de m’avoir permis de découvrir des horizons nouveaux, bien loin de chez nous, et j’espère avec des braquets mieux adaptés, pour affronter cette belle montagne, et pouvoir revivre cette belle aventure.

Daniel P.

La semaine de Marc

Pour notre retour aux sorties CRB, réussite complète de cette semaine.

Tous nos amis cyclos, cyclottes et marcheuses se rappelleront de cette journée mémorable ou Marc coince dans la première côte sur le retour après un bon repas offert par le club et si les copains n’avaient été présents Marc attendrait le car…

Claude l’éclopé qui ment en m’affirmant que la montée était « presque »  terminée me pousse à remonter sur le vélo pour terminer ce retour à l’hôtel. Quel bonheur de pédaler avec des copains, même diminué, on a l’impression d’être à la hauteur.

Mais « catastrophe » Marie Christine a été « volontairement » perdue dans la promenade visite de Trento après le repas. Après quelques incertitudes…mon être cher est enfin retrouvé. Avec du retard, nous allons enfin passer à table.

Vous vous souviendrez de notre retour au club.

Marc et Marie-Christine A.

La semaine de Élisabeth et Philippe

Notre 1er séjour vélo avec le C.R Briviste fut particulièrement agréable. En plus de l’environnement idyllique du lac de Garde, la chaleur humaine des encadrants a contribué à ce bien être.

Un grand merci au Cyclo Randonneur Briviste.

Élisabeth et Philippe D.

La semaine de Serge

Merci à tout l’encadrement du club pour l’organisation de cet agréable séjour, nous avons passé une semaine fantastique dans un cadre magnifique.

Un hôtel avec des prestations haut de gamme, des circuits vélos dans des paysages somptueux, un repas dans un cadre superbe au bord du Lac de Cavedine offert généreusement par le club et organisé de main de maitre par Jean-Louis et son épouse.

Tous les parcours furent remarquables, mais ceux qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire après la traversée des Pyrénées sont les quatre cols des Dolomites et le Monte Bondonne.

Avec mes quatre compagnons de fortune nous avons réalisé l’ascension des quatre passos (Sella, Pordoï, Campolongo et Gardena), et retour à Val Gardena. Si la descente du Passo Sella fut pénible en raison de la circulation, certains automobilistes n’acceptant visiblement pas d’être doublés par les cyclistes, je vous recommande la descente du Pordoï. Après un repas pris au sommet de ce col de légende du Giro où trône une sculpture en hommage à Fausto Coppi, nous entamons la descente. Quelle descente avec des vues magnifiques, plusieurs kilomètres de plaisir sur une route parfaitement entretenue qui serpente en vertigineux virages dominés par des sommets majestueux. Les paysages sont de toute beauté, on en prend plein les mirettes. Après l’ascension des Passos Compolongo et Gardena dans une entente remarquable, nous abordons la descente vers Val Gardena. Les jambes sont lourdes, les muscles chargés en toxines, mais les sourires que nous échangeons nous font oublier les rudes efforts consentis ; les têtes remplies d’images splendides, nous rejoignons le groupe dans les temps impartis par l’organisation.

Le dernier jour, nous abordons l’ascension du Monte Bondonne ; rude montée en raison des pourcentages importants, certains passages avoisinant les 12%, mais nous sommes en compagnie d’amis très proches et surtout nous accompagnons Louis-Charles dans son défi d’atteindre l’objectif qu’il s’est fixé depuis plusieurs jours : l’ascension du Monte Boldone. Quelle abnégation et quel courage ! Nous franchissons tous ensemble le sommet du col et partageons avec lui ce moment d’émotion. Le repas, pris au col dans une grande convivialité au milieu des ours apparemment inoffensifs ! fut la récompense de tous les efforts consentis ; un seul bémol, la crevaison de ma roue arrière au moment d’aborder la descente.

Encore merci aux organisateurs de nous avoir permis de vivre cette aventure exceptionnelle.

Une mention spéciale aux moniteurs des cyclos et notamment aux serre-files, pour qui la tâche requiert attention et patience de tous les instants… Un petit reproche tout de même, il manquait quelques Paninis sur les parcours… !

A bientôt pour de nouvelles aventures avec le C.R Briviste, pour qui la devise « Ensemble, à la recherche d’horizons nouveaux » n’est pas usurpée.

Serge T.

Lac de Garde | Monte Bondone

Vendredi 3 septembre

Sixième jour

Seulement 10 cyclos, motivés pour effectuer la dernière sortie de notre séjour.

Au menu de la journée l’ascension au Monte Bondone, altitude : 1 570 m.

Après les biens connus 14 km de pistes cyclables direction nord, ce ne sont pas moins de 30 km de montée pour atteindre le but, avec au départ les 6 km et 400 m D+ du col Uldarico. Légère descente puis… le « plat de résistance » 20 km 1 100 m D+.

Mais quel bonheur à l’arrivée sur ce magnifique plateau de pâturages, au pied du Monte Bondone immense domaine skiable du Trentino.

Récit de Daniel R.

C’est un groupe de 10 cyclistes volontaires qui a terminé la super semaine par une dernière sortie vélo de 90 km : « montée en ligne », 1 735 m de dénivelé sur 45 km !

Nous étions sur une route large avec un beau panorama sur les vallées… ce qui nous a fait prendre conscience du pourcentage de pente : 9, 10 et 11 % !

Nous sommes revenus à l’hôtel par le même chemin dont la descente qui s’est faite pratiquement sans freinage.

Récit de Michèle M. pour les marcheuses

Deux photos + promenade tranquille le long du Lac de Garde en direction de Torbole où nous avons déjeuné et visité Riva Del Garda.

Lac de Garde | Vallée des Lacs – Restaurant

Jeudi 2 septembre

Cinquième jour

Effectif des cyclos un peu plus réduit pour ce départ vers le circuit des lacs : repos après la journée d’hier dans les Dolomites, ou se réservent-ils pour le repas ?

Les deux groupes sont formés, 30 km de faux plat montant avec le passage connu et redouté à 20% ! Puis nous longeons deux lacs sur une piste gravillonnée pas trop adaptée pour nos vélos avec une route parallèle étroite et encombrée de circulation, mais c’est un choix pour la sécurité.

Les deux groupes se retrouvent à Santa Massenza, il faut faire le choix : soit aller directement au lieu de restaurant au Lac de Cavedine ou effectuer une boucle plus au nord de 6 km dont 4 km de montée. 5 cyclos font ce choix, mais tous se retrouvent à 13 h au bord du Lac de Cavedine avec les marcheurs pour prendre le repas réservé depuis longtemps par Jean-Louis. Le menu n’est pas connu et lors du service le patron, qui nous a réservé un très bon accueil, nous indique qu’il nous a préparé un SPATZEL composé de pâtes aux épinards et au speck (jambon du pays), très bon, de l’avis de tous.

À 14 h 30 les cyclos reprennent la route du retour tandis que le bus amène les marcheuses pour une visite de la vielle ville de Trento, riche de monuments au passé historique.

Récit de Véronique pour les marcheuses

Ce matin, le bus a déposé, les marcheuses et les marcheurs, au Lac de Cavedine où nous nous sommes promenés le long du lac avant de rejoindre les cyclistes au restaurant Osteria da Gio pour un repas pris en commun, offert par le C.R Briviste (cinquantenaire oblige !).
Après celui-ci, les cyclistes des deux groupes ont repris la route pour rentrer à Riva Del Garda.
Quant à nous, notre sympathique chauffeur Nicolas nous a emmenés à Trento pour une visite guidée et commentée par Jean-Louis.

Lac de Garde | Les Dolomites sous le soleil

Mercredi 1er septembre​

Quatrième jour

Récit des marcheurs

Nous avons quitté la douceur du Lac de Garde pour la fraîcheur des Dolomites, toujours sous un super soleil.
À 10 h 40, dépose des marcheurs à Santa Christina puis départ des marcheurs pour la visite de l’ancien tunnel du chemin de fer transformé en musée. Petite randonnée de 6 km pour rejoindre Ortisei. Nous y sommes arrivés pour une restauration rapide et ensuite visite de cette ville pittoresque. Ortisei est une commune italienne, d’environ 4 900 habitants, de la province autonome de Bolzano, en région du Trentin-Haut-Adige, dans le nord-est de l’Italie.
La ville est réputée pour ses sculptures sur bois qui remontent à il y a plusieurs siècles et il y a un petit musée dédié à l’artisanat. Il y a encore des milliers de sculpteurs sur bois, opérant dans la vallée, produisant des meubles, des jouets et des objets religieux.
16 h 15 nous sommes de retour au bus, nous attendons le retour des cyclos.

Récit des 5 cyclos du 1er groupe

Composé de 5 cyclos ils ont effectué la « Sellaronda », également connue sous le nom de Tour des 4 cols, car l’itinéraire passe par quatre cols alpins reliant autant de vallées des Dolomites :

  • Passo Sella (2 240 m) relie le Val di Fassa au Val Gardena ;
  • Passo Pordoi (2 239 m) relie le Val di Fassa au Val di Livinalongo ;
  • Passo Compolongo (1 875 m) relie le Val di Livinalongo au Val Badia ;
  • Passo Gardena (2 121 m) relie le Val Badia au Val Gardena.

Avec une météo idéale, soleil et fraicheur, partis à 10 h 40 pour un retour à 16 h 15 nous avons parcouru 66 km pour un dénivelé de 1 780 m. Nous garderons tous le souvenir de ce périple jalonné de superbes vues sur le massif des Dolomites et de la traversée de villages plus jolis les uns que les autres. Excellente entente au sein du groupe. Arrivée à Ortisei à 16 h 15 pour un retour à Riva Del Garda à 19 h 15, Jean-Louis ayant obtenu un
décalage d’une heure pour le repas nous avons tous pu prendre la douche avant de se restaurer pour « refaire les niveaux » des calories !

Récit des 18 cyclos du 2e groupe

Excellente journée ensoleillée après les péripéties des jours précédents. Belle performance de notre chauffeur Nicolas qui a dû affronter une circulation intense pour accéder au point culminant de cette semaine du cinquantenaire. Nous sommes partis en bus de Riva (72 m) pour prendre le départ à Santa Christina (1 700 m),
situé au pied du massif du Sella. Nous avons gravi le Passo Sella (2 240 m) puis nous sommes redescendus pour prendre à droite la route qui mène au Passo Gardena (2 130 m), ce qui a fait un circuit de 34 km.

Rappel historique : En 1996, Jean Louis et Suzanne avaient déjà organisé un superbe périple traversant ce massif des Dolomites : Thonon-Trieste en vélo (9 étapes, 1 200 km, pour un dénivelé total de 22 130 m). Les couples
Vennat, Dheure, Géry et Cousty étaient dans cette aventure, parmi un groupe d’une vingtaine de cyclos.

Lac de Garde | Riva Del Garda et Monte Velo

Mardi 31 août

Troisième jour

Programme modifié pour ce 3e jour du séjour

Tous les cyclos et marcheuses étaient fins prêts pour aller découvrir les montagnes des Dolomites. Un déplacement en car était nécessaire pour se rendre au point de départ dans le Val Gardena, au pied du Passo Sella et les vélos avaient été chargés la veille pour gagner du temps.

Mais voilà ! Ennui majeur au niveau du bus : sa batterie est « hors service » et il refuse de démarrer. Notre staff se réuni et prend la décision de remplacer la sortie du jour par celle prévue du vendredi pour les cyclos et du mercredi pour les marcheurs.

Récit des marcheuses

6 heures du matin, les réveils sonnent dans toutes les chambres et annoncent un petit déjeuner à 7 heures pour un départ prévu à 8 heures, direction Val Gardena.

Hélas, ce fut la journée des faux départs car les batteries du car de Nicolas nous privent de ce programme montagnard.

Donc pour aujourd’hui ce sera rando à Enalasine et Monte Balbo par le funivia « Un Viaggio Meltempo E Nello Spagio ».

En fait, départ du lac à 90 m d’altitude, arrivée au sommet à 1 760 m en téléphérique, manque de chance le mauvais sort s’acharne sur nous car nouveau problème de car, les chauffeurs ne vendent plus les tickets, Covid oblige.

Nos deux leaders Suzanne et Michelle prennent la décision, au pied levé, d’organiser la visite de Riva et nouveau départ vers les sommets « Ascensore Panoramico Bastione », funiculaire au-dessus de Riva, retour ensuite en centre-ville pour déjeuner en groupe puis dissolution des troupes. Après la douche pour tous, Jean Louis nous a organisé une marche pour découvrir le site historique de la Tagliata del Ponale qui est l’un des joyaux à découvrir sur le Lac de Garde.

C’est une fortification autrichienne entièrement creusée dans la montagne, un incroyable exemple de génie militaire. Lors du début de la guerre de 14/18 l’empire austro-hongrois prévoyait une éventuelle attaque italienne et décida de fortifier son territoire frontière avec ce pays, l’ennemi d’alors.

Pour les cyclos

Après une quinzaine de kilomètres de plat jusqu’à Bolognano, le gros morceau du jour à avaler pour les deux
groupes se présentait avec l’ascension du Passo Santa Barbara. Tous ont eu à souffrir de ses 13 km et 1036 m D+.

Départ en fanfare pour le deuxième groupe, 48 km avec 1 250 m de dénivelé, direction Monte Velo, Passo Santa Barbara.

C’en était fini des difficultés avec un retour tout en descente. Belle journée cyclo agrémentée d’une halte appréciée au bar Ristorante de Pannone.

Il n’en a pas été de même pour les cyclos du 1e groupe qui ont dû ensuite affronter le Passo Bordala avec ses 4 km et 300 m D+ ; et comme pour le précédent col, de nombreux passages entre 10 et 16 % !

À l’arrivée les compteurs indiquaient : 79 km et 1650 m D+

Lac de Garde | Passo Giovani

Dimanche 29 août

Deuxième jour

Pour les marcheuses

8 km, toujours au bord du lac et sous le soleil, Torbole petit port sympa qui abrite plusieurs écoles de voile. Le poète Goethe y séjourna pendant son voyage en Italie.
Pour les cyclos

95 km. Aujourd’hui le programme était la visite de la ville de Trento.

Au menu sportif :

  • mise en jambes au départ de Riva Del Garda avec, après Torbole, une montée de 1,5 km entre 6 et 10 % de pente !
  • ensuite, descente pour rejoindre la vallée de L’Adige, la suite c’est 35 km de léger faut plat montant pour atteindre Trento, ville du concile de Trente. qui s’y tint de 1545 à 1563. Ce concile avait été convoqué par le pape Paul III le 22 mai 1542, pour faire face à la réforme protestante.
  • après un ravitaillement auprès des commerces locaux, les deux groupes reprennent le parcours inverse pour arriver à Riva Del Garda à 16 h 15 pour le groupe 1 et 17 h pour le groupe 2.

Le groupe 1 a eu la chance d’éviter l’orage qui menaçait, ce qui n’a pas été le cas du groupe 2 qui a essuyé une bonne averse à 3 km de l’arrivée, la douche était prise !

 

Lac de Garde | Riva del Garda

Dimanche 29 août

Ce matin, le groupe est en forme pour affronter et découvrir le menu sportif.

Sortie de Riva Del Garda, la route est coupée ! en cause une course cyclo sportive interdit l’accès. Jean-Louis nous donne la seule option possible : prendre le circuit du jour à l’envers. Nous allons profiter de 30 km de piste cyclable par Arco et jusqu’à Sarche.

La suite, 22 km de montée nous attendaient avec 530 m de dénivelé positif. Enfin 18 km de descente avec une vue superbe jusqu’à Riva Del Garda.

Arrivée des 2 groupes entre 15 et 16 heures.

Le soleil ayant été de la partie, voilà une première journée réussie, pour les cyclos et les marcheuses, qui ont fait la découverte de Riva Del Garda et une marche tranquille le long du lac, pour aller prendre le bateau qui nous a amenés à Limone, beau village très fleuri et riche en couleurs.

Lac de Garde | Le départ

Samedi 28 août

Le départ

Brive samedi 28 août à 5 h 30.

Arrivée plus que tardive à 22 h à Riva Del Garda !

En effet le choix de prendre la route en rive droite du Lac de Garde à contraint le chauffeur du
bus à faire demi-tour à 30 km du but, en cause la largeur hors gabarit de la remorque pour
passer un pont !

Nous avons donc pris rive gauche par Peschiera Del Garda.
Conséquence ! Pas de repas du soir, restaurant fermé.

Espérons que le reste du séjour ne se passe pas comme le départ…

Reprise de la Rando promenade du jeudi !

Le Cyclo randonneur Briviste a renoué avec la sortie habituelle du jeudi après-midi.

Une partie des cyclos, en pose à Ayen.

Le thème « Les sorties du jeudi » regroupe comme son nom l’indique, chaque jeudi, des adultes femmes et hommes pour une promenade de randonnée. Cette section invite des cyclos débutants ou confirmés, qui souhaitent parcourir entre 40 à 50 km à une allure modérée, basée sur la possibilité du moins rapide. La sortie est guidée à l’avant par un animateur qui régule la vitesse et d’un second animateur placé en serre-file à l’arrière du groupe.
Le but de cette sortie est de favoriser la réunion de personnes pratiquant le vélo en solitaire ou des débutants qui appréhendent de sortir avec un club.

Les horaires de départ des sorties du jeudi

Pour les mois de juin, juillet et août, le départ est à 8 h 30, pour tous les autres mois : départ à 13 h 30.

Le rendez-vous est fixé au parking de la Plaine des jeux de Tujac à Brive.

Pour les sorties dominicales et celles du mardi, c’est ici :

https://www.cyclorandobrive.org/#;

Report de la 19ème Balade Corrézienne

C’est avec regret que le comité directeur du C.R Briviste, réuni en visio le mercredi 5 mai 2021, a pris la décision d’annuler la randonnée « Balade Corrézienne » prévue les 19 et 20 juin 2021. Celle-ci est reportée à fin juin 2023.

Les contraintes sanitaires en vigueur enlevant toutes notions d’accueil et de convivialité ne nous permettraient pas de recevoir nos hôtes en garantissant le niveau d’organisation qui, jusque là, a fait le succès des précédentes éditions.

Cinquantenaire… Épilogue

Dans cette vidéo, en plus des photos, vous trouverez le nom de la majorité des personnes qui, au cours de ces 50 années d’existence, ont participé en tant qu’adhérents à la vie du club.

Il en manque ! en particulier pour les années 1971 à 1973, nous n’avons pas d’archive !

À repasser 2 fois : 1 fois pour les images, 1 fois pour lire le générique ! vous pouvez lire la vidéo en ralenti : Clic droit de la souris !
Bon visionnage

Dernières années du cinquantenaire !

Dernière ligne droite pour « boucler le feuilleton » de notre cinquantenaire ! La saison 2017 est en préparation pour être diffusée en fin de semaine.

Au départ du Brevet Randonneur des Alpes, le 22 juillet 2017 à Vizille (38)

Les statistiques des visites de la page du site permettent de voir une bonne fréquentation, donc l’intérêt qu’ont les internautes à suivre notre historique. Ceci permet une bonne promotion pour le Cyclo Randonneur Briviste, 2021 étant l’année de notre randonnée sur 2 jours : « 19e Balade Corrézienne » les 19 et 20 juin !

N’hésitez pas à donner vos appréciations, en bas de page du cinquantenaire dans la partie : Commentaires.

Merci par avance.